14 janvier 2009

Créationnisme

Salut à tous ! Je vous ai manqué ? Non ? Bon, ok…
Bonne année quand même, vœux, bonheur, pognon, etc.
Les fêtes se sont bien déroulées pour moi, d’où mon long silence. J’avais besoin de prendre des vacances, du repos, un besoin vraiment vital.
Bon, partant du principe que vous n’en avez rien à péter, je vais enfin pouvoir vous faire subir de nouveau ma prose douloureuse.

Le sujet du jour… bon, de la semaine, c’est le Créationnisme.

Loin de moi l'idée de me faire des ennemis auprès de mes lecteurs croyants, d'ailleurs je n'attaque pas la religion, juste certaines personnes qui essayent de retourner des arguments pseudos-scientifiques pour prouver leurs théories fumeuses.
Je respecte les croyants de tout bords, et suis convaincu qu'on peut concillier science et religion... avec un peu d'esprit critique.



En effet j’ai pas mal vu ce sujet traité dans de bons blogs que je fréquente (Nioutaik, Paul Binocle, etc.) et je me suis dit qu’il me fallait exprimer mon opinion sur le sujet, de façon au moins aussi approfondie.

Tout d’abord, quelques rappels (chiants à mourir, si vous savez déjà ce qu’est le créationnisme et la théorie de l’évolution vous pouvez sauter) :

- Le créationnisme est un mouvement de pensée prônant une création du monde (tout l’univers connu) en 7 jours par Dieu (une entité supérieure/divine) comme le disent exactement les écrits saints, et date la création de la terre à l’an -6000 environ. Ils s’opposent directement à la théorie de l’évolution des espèces.

- La théorie de l’évolution des espèces, fût modélisée par Charles Darwin en 1859 et explique que les espèces évoluent dans le temps en favorisant les plus adaptés à leurs milieu, et donc la transmission de leur hérédité à leur descendence à travers leur patrimoine génétique.

- L’Intelligent Design, ou Dessein Intelligent, est une thèse disant que l'on ne peut expliquer la nature et la diversité des especes vivantes que par l'intervention d'un créateur (Dieu, par exemple). L’Intelligent Design est réfuté par l’immense majorité des autorités scientifiques, et est dénoncé comme une pseudo-science d’origine strictement religieuse. (Procès de Dover, 2005)

Voilà. Maintenant que le côté chiant est passé, on va pouvoir attaquer le côté fun : les arguments et contre-arguments les plus souvent rencontrés.
Je n’attaquerais pas le développement de la théorie de l’évolution, étant moi-même une quiche en génétique (vous vous imaginez bien qu’on est pas tous un groupe de BAC+10 spécialisés en la matière), mais seulement les arguments de mauvaise foi facilement démontable.
Parceque c’est quand même plus fun, faut avouer.


A la recherche de la vérité


Aller, premier argument en défaveur de la théorie de l’évolution :

- La théorie de l’évolution, comme son nom l’indique, n’est qu’une théorie ! Elle n’est donc pas prouvée.


Aller, on commence fort avec une bonne grosse confusion des termes. On dit aussi : « Théorie de la chute des corps » pour parler de la gravitation… Je serais bien curieux qu’on remette en cause la théorie de la gravité, juste pour rire. En langage scientifique, ce qui n’est pas prouvé s’appelle une Hypothèse, une Théorie quand c’est prouvé (C'est-à-dire que l’on peut faire des expériences en labo qui confirme la théorie et encore mieux, qu’elle arrive à prédire des choses qui s'avèrent être vraies. Ca fait pas mal quand même.)

Exemple :
- La théorie de la gravité explique la rotation des planètes.
- Beaucoup d’expériences peuvent être tentées en labo par n’importe qui et confirment les équations de la gravité.
- Enfin, l’application des lois sur la gravité à permis de prédire qu’au vu des perturbations de trajectoires orbitales de Jupiter et Saturne, alors un astre massif devait exister aux coordonnées qui ont été calculées… Et paf ! Neptune fût découverte en regardant pile à cet endroit. La théorie n’a donc pas été prise en défaut.

Faut avouer, une théorie qui à passé tout ces tests, c’est quand même assez costaud.


Je sais, y'a aucun rapport, mais ca reste strictement scientifique.


- On peut expliquer par la science certains écrits, certaines prédictions de la bible, et la bible explique clairement la création du monde. (Même si Science et Religion ne font pas bon ménage)


Rhalala... mais pourquoi ça devient à la mode d'essayer d'expliquer la bible par la science? A la base la science n'est que la formalisation de phénomènes physiques et naturels observables, en gros on se pose des questions et on y répond par des preuves mathématiques et des expériences. Pourquoi essayer de prouver l'existence de Dieu alors, puisque la spiritualité est par définition opposée au matérialisme, et que la science EST matérialiste? Si il existait une preuve, une seule, alors tout le monde serait croyant. Dieu est un fantasme, un espoir, un rêve, un besoin, un concept... mais pas une réalité : Dieu est irréel.
Par définition, comment prouver l'existence de quelque chose de purement irréel?
De plus, la science n'est nullement incompatible avec la foi, beaucoup de scientifiques sont croyants, et inversement (j'ai personnellement connu un curé astronome amateur qui allait régulièrement à l'observatoire).
Le Pape Jean-Paul II à lui-même dit que la théorie de l'évolution n'était pas qu'une hypothèse (Discours à l’Académie des Sciences, 28 octobre 1986).
Prendre la Bible ou le Coran comme un livre saint qui prône amour, tolérance et hygiène de vie c'est bien, s'imaginer que ce livre est intemporel et que chaque ligne écrite il y a 2000 ans se doit d'être scrupuleusement observée sous peine de représailles divines, c'est un peu plus... limite.




- L’homme descend du singe, quand même c’est un peu gros et c’est grotesque !


Déjà, l’homme ne descend pas du singe. Le bonobo, le gorille, le chimpanzé et l’homme sont tous le fruit d’une évolution de plusieurs millions d’années. Exit donc, l'"échelle des êtres" avec l'homme tout puissant et les singes primitifs. L’un n’est pas pour autant supérieur à l’autre. Par contre, nous avons avec les chimpanzés un ancêtre commun d’il y a 9 millions d’années, mais cet ancêtre ne ressemblait ni à un homme, ni à un chimpanzé, c’était juste une version bêta des deux.
Ceci dit, je comprend à quel point ça peut être vexant d’être comparé à un singe… l’homme possède un égo démesuré et un orgueil le poussant à croire que la nature doit obligatoirement se plier à son imagination (si je peux pas l’imaginer c’est pas possible), et se croire le centre de l’univers.
Bah, faut le savoir… c’est humain.



- Si la théorie de l’évolution est vraie, pourquoi y’a beaucoup de « trous » dans les phases de l’évolution, et qu’on ne retrouve pas tout les fossiles comme par exemple le fameux chaînon manquant ?


Ah, ah.
Nan, sérieux… Réfléchissez 20 secondes.
La fossilisation est (très très) rare : les cadavres se décomposent très vite, les minéraux n’ont que très très peu de chances de remplacer les parties du corps des cadavres (et presque jamais les parties molles, c’est pour cela qu’on ne retrouve en général que les os ou des carapaces fossilisées), et encore… il faut que le terrain reste relativement à l’abri des changements géologiques. On à autant de chance de se fossiliser que de gagner 2 fois au loto.
Pour retrouver tout les fossiles existants, il faudrait creuser toute la surface de la planète terre sur plusieurs mètres de profondeur. Facile, hein. Et après on s’étonne de ne retrouver que «quelques » fossiles, quelles faignasses ces archéologues.
D’où le « Ah, ah. » du début.



- Certains animaux, comme le coelacanthe ou le requin n’ont pas évolués depuis plusieurs millions d’années. C’est bien la preuve que la théorie de l’évolution est bidon !


Ah oui en effet, argument très intéressant. Sauf que bon, la terre à 6000 ans selon la bible, hein… ;-)
Il faut savoir qu’une lignée est plus ou moins sensible aux mutations selon la configuration de leur patrimoine génétique (chromosomes en doubles = peu sensible aux mutations, par ex), et si par chance l’espèce est déjà bien adaptée au milieu, il n’y a pas de raisons que des mutations soient sélectionnées, puisque n’apportant pas d’avantage décisif à la survie de l’espèce.
De plus, les mutations ne sont pas toujours externes : les organes internes, la chimie du sang, la capacité à digérer certains aliments, bref des tas de choses peuvent évoluer sans forcément être visible de l’extérieur. Oui, on peut muter sans se voir pousser un 3eme bras.
Cela étant, certains animaux intriguent en effet les scientifiques car leur évolution (ou leur manque d’évolution) ne respectent pas vraiment les modèles.
C’est bien ! Ca prouve que la théorie de l’évolution n’est pas encore modélisée à la perfection, des zones d’ombre restent à éclaircir : c’est pour cela qu’on continue à travailler dessus.
C’est beau la science ;)

L'évolution du poisson. Enfin, du poireau. Enfin, heu...



- De nombreuses études ont été faites sur des animaux ou des organes qui ne respectaient pas le modèle de l'évolution. Et pourtant les scientifiques font la sourde oreille.


*soupir*
J'ai arrêté de compter combien de fois les arguments du style "la flagelle ou l'œil sont des organes complexes et complets, ils ne peuvent fonctionner si on leur enlèvent un seul élément, preuve qu'ils ont été crées tels quels par Dieu", et pourtant ils ont été démontés en règle lors du procès de Dover en 2005. Pour info : le plus petit organe du genre "œil" est constitué de 2 cellules (j'avoue la bactérie elle à fait fort, là). Hé wé, tout ceci est faux, mais il est facile de l'affirmer puisque pour démonter ce genre d'argument faut quand même se taper pas mal de recherches... ce que peu de gens sont capables de supporter sans bailler d'ennui.

Et les arguments en faveur du créationnisme?
Ben...

C'est quand même beaucoup plus simple


Carrément.



Aller, promis, pour la prochaine fois je ferais un de mes articles plein de conneries débiles qui font pas bobo la tête ;)
Bien sûr et comme d'hab, je répondrais avec plaisir à vos questions en commentaires.

Merci de m'avoir lu jusqu'ici, et à la prochaine !

P.S: Un fond d'écran de plus ajouté à la gallerie, hop !

8 commentaires:

Grouf a dit…

Putain, je te jure c'est pas parce que je suis complètement beurré que je te le dis, mais je te kiffe. S'tout.

Et c't'article, il déboite grave. Point. Over.
nan, sérieux.
Science > *, s'tout. jusqu'à preuve du contraire.

Cyann a dit…

T'étais inspiré sur ce coup là! N'empêche, pourquoi ne pas chercher justement les arguments en faveur du créationnisme, toi qui aime tant te faire l'avocat du diable? Gnéhé!

Blague à part, juste une correction: la Bible ne dit pas que la terre a six mille ans d'existence, mais que l'HOMME a six mille ans d'existence; quant à la création en sept jours, le mot jour est souvent employé dans la Bible pour imager des périodes bien plus longues que cela (Mais là après, on entend souvent toutes sortes de choses).

Sinon j'apprécie que tu aies pu écrire aussi simplemnt sur un sijet souvent présenté trop compliqué pour le "commun" des mortels.

Ciao!

Shaede a dit…

Je me disais bien que tu allais poster un commentaire Cyann, c'était inévitable ;)
Tu as parfaitement raison de souligner ce détail, cependant même en prenant pour base que l'homme à 6000 ans on retombe à peu près sur les même contradictions de dates.
A moins que, comme tu le dis, le Bible ne soit pas à prendre au pied de la lettre, mais juste comme un message... Après tout les multiples interprétations différentes, croisées aux multiples traductions différentes font qu'au final on ne peut guère se baser sur un seul verset pour justifier quelque chose.

En tout cas ça fait toujours plaisir de te croiser sur le blog, n'hésite pas à revenir !

Princesse Brume a dit…

Oh si oh si oh si moi tu m'as manqué je te croyais mort *_*

A quand un article en faveur de la théorie qui énonce que Jésus était un raptor ?

Grouf a dit…

Et comme disent mes parents en citant la bible "pour Dieu, une seconde est comme mille ans, et mille ans comme une seconde, alors les dates bibliques..."

:D

dms a dit…

mois l'argument qui ma toujours stoppé , c'est daller lire la bible XD

Ly2zy a dit…

salutations distinguées Shaede. Juste une remarque taquine. a la lumière de ton post précédent sur la réalité, je ne peux réprimer un sourire quand je lis :"Dieu est un fantasme, un espoir, un rêve, un besoin, un concept... mais pas une réalité". ben en fait: si! Sa réalité tiens dans sa nature de fantasme.Ce qui ne lui donne pas cependant tous les pouvoirs qu'on lui prête.

Shaede a dit…

Très bien noté, Da LyZzy King, je vois que tu as toujours l'esprit aussi acéré. Chapeau.